03 Déc

Etre à Son service ensemble à Alès

image

Depuis des années, je prie pour la ville d’Alès. Je me déplace dans les rues et présente au Seigneur ses habitants. Dieu a mis dans mon cœur la nécessité d’une présence adventiste à Alès, sujet de prière quotidien et, deux déplacements par semaine dans la ville.

S’est imposé à moi de ne plus prier seule, mais avec deux autres personnes qui sont entrées dans le projet. Parallèlement, d’autres soutiennent le projet de chez eux par leur prière.

En janvier 2016, le projet concernait sept parc-tour-vieille-alespersonnes. Prière chez soi, dans un parc de la ville et dans un foyer. Rapidement le réseau s’est développé. En avril, le réseau était composé de vingt sept personnes sensibles au spirituel, dont sept adventistes.

Nous sommes résolus à ne faire que des plans qui sortent de ce que Dieu nous révèle. Un jour que faiblissait mon énergie et ma conviction, Dieu m’a fait rencontrer un moine pour m’entendre dire de sa bouche : « Il faut qu’il y ait une présence adventiste à Alès »… Quel encouragement !

Le  réseau est aujourd’hui de cinquante dont neuf adventistes. Le contact avec certains se précise. Un a été baptisé et a déjà son propre réseau. Une est engagée dans un cycle d’études bibliques et a déjà demandé le baptême. Un couple est en suivi hebdomadaire. Certains attendent un lieu dans la ville pour se retrouver… D’autres, une prière ou un simple contact de temps en temps. D’anciens adventistes sont sur le secteur…280px-Centre_alès

Nous ne voulons pas prendre à Anduze ses forces vives pour les investir à Alès. Nous sommes surs que Dieu sait comment avancer et veut nous en révéler les chemins. Sur un rythme mensuel, nous nous retrouvons pour prier ensemble, peaufiner notre projet, constituer l’équipe, préparer le type de lieu à rechercher, évaluer notre capacité financière.

La ville est en demande… L’Esprit Saint est prêt au défi ! « Nous, nous sommes ses témoins. Y a-t-il un Dieu en dehors de moi ? Non, je suis votre solide rocher… » Esaïe 44.8

Nous sommes réjouis d’être à Son service ensemble… Dieu bénit !

Aline Henriot

18 Oct

Le groupe du Pays Basque

basque-euskadi-drapeau-logo2

All-focusNotre groupe, qui existe déjà depuis une vingtaine d’années, se réunit régulièrement dans notre maison qui se situe dans un petit village du Pays Basque, Souraïde, à vingt kilomètres de Bayonne, et de temps en temps chez un autre membre du groupe à Hasparren. Après avoir été plus nombreux nous sommes maintenant 6 ou 7 personnes en moyenne.

 

Nous nous réunissons chaque sabbat pour des moments de partage, lecture, étude de la parole, louange et prière. Nous avons l’habitude de partager ensemble un repas; chacun amène un plat et c’est un moment très convivial où souvent les conjoints non chrétiens viennent nous rejoindre.

Tout se fait dans la simplicité et la bonne humeur !

De plus, suite à un parcours Alpha que nous avions organisé chez nous avec nos amis et où nous avions reçu en moyenne 6 personnes, nous avons, à la demande de tous, continué à nous retrouver une fois par mois pour lire et étudier la Bible que ces personnes découvraient avec joie.

Cela fait 3 ans que nous fonctionnons ainsi et tout le monde souhaite encore poursuivre l’expérience.

Nous en profitons pour inviter d’autres amis à rejoindre ce groupe qui est très ouvert : nous avons ainsi un couple catholique, un couple engagé dans l’entraide qui n’est pas attaché à une église en particulier, une collègue de travail en recherche… et ces personnes amènent aussi parfois elles-mêmes des amis curieux de savoir ce qui se fait et se dit ; c’est l’effet boule de neige et nous nous retrouvons parfois assez nombreux !

Depuis l’année dernière notre Pasteur Philippe nous a proposé de venir nous voir un sabbat par mois et il se trouve qu’il était disponible le jour de notre rencontre avec nos amis ; ça tombait bien et tout le monde était ravi. Philippe nous propose différents thèmes à aborder et cela devient un réel plaisir pour chacun de trouver des réponses dans la parole de Dieu. Nous avons ainsi la joie de pourvoir partager notre foi avec nos amis.

image1Notre évangélisation est toute simple ; elle se fait dans les rencontres, les contacts, les amitiés… ce n’est donc  pas seulement une parenthèse d’un samedi par mois, mais c’est une relation amicale qui se prolonge. C’est aussi notre attention, notre présence dans un moment difficile et notre écoute attentive et bienveillante.

Notre groupe est tout petit, perdu dans notre  « far » ouest » mais il est là ! Nous voulons rester disponibles et ouverts aux autres pour les attirer comme un phare dans l’ouest, non pas à nous mais au Seigneur.

Fanchon et Xavier

(Extrait de "Animés pas l'Esprit. Un mouvement de disciple. Actes et Témoignages", livret remis lors de l'Assemblée de la Fédération des Églises adventiste du 7ème jour du Sud de la France à Pentecôte 2018)
26 Fév

L’évangélisation relationnelle: l’expérience de l’Église d’Anduze. Camp meeting 2017

b_1_q_0_p_0

Dans les petits groupes (GDM, EDM), l’évangélisation se vit au travers des relations. C’est ce que l’on appelle: « l’évangélisation relationnelle ».

Voilà une vidéo qui présente l’expérience vécue dans une Église « classique » sur Anduze (30) et qui peut être une réelle source d’inspiration pour les petits groupes…