15 Nov

Disciples influents…

breve47532-0
« Car après tout, si mon frère ne croit pas en Dieu, ce n’est pas qu’il est moins bon que moi, mais que je ne suis pas assez contagieux dans ma façon de vivre l’Évangile ! »
( Antoine NOUIS, Lettre à mon gendre agnostique pour lui expliquer la foi chrétienne, Labord et Fides, Genève, 2010, p. 81)

D’après le Larousse, la contagion est la transmission d’une maladie d’un sujet malade à une personne saine. Être croyant, chrétien, disciple de Jésus-Christ n’est pas une maladie ! Bien au contraire. Et c’est un peu ce qui peut être dérangeant dans cette expression « être contagieux ». On pourrait y préférer l’expression « être influent » qui est un synonyme.

Pourtant cela met en avant l’idée que l’on transmet quelque chose qui est en nous et sans une action « volontaire » de notre part…
Faire les choses « involontairement » n’est pas simple. Il y a des choses, des habitudes que j’ai aujourd’hui, que je fais « sans réfléchir » mais qui sont les résultats d’un apprentissage. Il est parfois nécessaire de passer par le « volontaire » pour arriver à « l’involontaire »…

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, il existe un manuel Devenir un chretien contagieux  qui peut vous aider dans cette démarche. Comme tout manuel, à vous de vous l’approprier.

Au final, nous sommes appelés à être des disciples qui vivent au milieu de futurs disciples que nous allons chercher à « influencer ».